Aujourd'hui nous rencontrons l'un de nos entraineurs : NASSER EL AYAR
 
 
La saison dernière avait marqué le sacre d'une équipe soudée qui réussissait à battre les invaincus, dominer le 2ème prétendant à la montée aux matchs allé et retour, et finir 3ème malgré de lourdes pertes dans la raquette en cours d'année. ...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Aujourd'hui nous rencontrons l'un de nos entraineurs : NASSER EL AYAR
 
 
La saison dernière avait marqué le sacre d'une équipe soudée qui réussissait à battre les invaincus, dominer le 2ème prétendant à la montée aux matchs allé et retour, et finir 3ème malgré de lourdes pertes dans la raquette en cours d'année.
Maxime ROLANT parti écumer les vignes du côté d'Auxerre. Florent AUBRY se lançant dans de nouveaux défis sportifs décidait de raccrocher son numéro 14.
Cyril CHRISTOPHE lui, devra bientôt se faire opérer des croisés qu'il a laissé dans la bataille en mars au BSTroyes que nous recevions hier soir ! C'est avec les hésitations classiques de fin d'une belle saison, qu'un effectif de survivants s'est finalement dessiné avec comme ossature : les 2 co-capitaines JH et Damien MOREL seul intérieur de l'équipe, Rémi MARLOT, ayant obtenu son poste a Reims, l'éternel Ruciste Julien LAURAIN partant pour une 23ème saison et Benjamin MISSET finalement pas convaincu par les promesses Vrignoises.
Il était clair qu'il allait falloir revoir notre jeu et nous adapter à notre nouveau profil avec autant de départs.
Je comptais sur Alain DOHO, ailier fort explosif dont l'intensité pouvait apporter et palier dans la raquette, Vincent JEZEQUEL jeune poste 2 qui montre une progression intéressante et prends ses marques, l'expérience du jeu rapide d'Arnaud BINZEN qui, compétiteur dans l'âme, ne pouvait raccrocher aussi tôt, Nicolas LEGRAND qui avait déjà joué avec l'équipe la saison précédente mais avait été dépassé par une vilaine blessure dès le début d'année, et plusieurs joueurs que je ne peux tous citer et qui m'en excuserons.
Jonathan DO COUTO lui aussi se rejoignant à nous pour cette équipe d'un genre nouveau au RUCB depuis que j'y suis.
L'effectif papier est consistant mais dès le début de la reprise les pépins s'enchaînent. Blessures.
Indisponibilités professionnelles. Non signature de dernières minutes.
Et enfin le verdict d'un IRM qui scelle la fin de carrière du capitaine, après le 1er match de saison à Taissy qui fit donc office de jubilé par la même. Bien sûr ça fait bizarre...
Après 7 années à côtoyer un joueur expérimenté capable d'étirer les défenses ou de plier des rencontres avec son adresse à distance insolente, on accueille forcément cette nouvelle avec regret.
Mais je suis confiant car un collectif ne repose pas sur une seule personne et de jeunes joueurs ont déjà commencé à s'exprimer fortement dès samedi dernier, et encore hier soir, et vont apporter énormément à une équipe qui s'adapte à son défi cette année.
L'équipe perds un capitaine, mais garde son âme avec une relève qui a les crocs.